Mes 7 règles d’or pour courir avec bébé

Mon sport de prédilection, c’est depuis une petite dizaine d’année, la course à pieds. Je vous en avais déjà parlé ici.

Ce sport me permet de me sentir bien, de me dépenser, de me détendre… L’idéal est, pour moi, de courir 4 à 5 fois par semaine. Alors, pour y arriver, depuis que ma petite E. est là, je dois un peu composer : entre les joggings à 6h du matin, ceux sur le temps de midi, ceux le weekend, ceux le soir, … J’essaie dans la plupart des cas que ma Poupette soit gardée par quelqu’un mais ce n’est pas toujours possible.

Du coup, une fois par semaine, plus ou moins, je vais courir avec ma fille : elle dans sa poussette et moi sur mes deux pieds. 🙂

IMG_0291

Pour moi, c’est l’occasion de faire un entrainement avec ma fille, et de partager avec elle ma passion. D’ailleurs, je n’écoute pas de musique quand je vais courir avec elle : je lui parle, je lui raconte des histoires, je lui montre le paysage,… Je le vis vraiment comme un moment de partage.

Elle, elle adore. Elle est dans sa poussette et pousse de cris de joie en disant « encore, encore ». Je crois qu’elle aime autant que moi ces moments entre filles.

Et puis, ce qui est génial, ce sont les sourires qu’on fait fleurir sur les visages des passants, les gens qui ouvrent leurs fenêtres de voiture pour nous encourager, les « c’est trop mignon » et « quelle super maman » qu’on entend sur notre passage. Franchement, ça gonfle mon cœur de fierté et ça m’encourage : je me sens plus légère et j’ai toujours un regain d’énergie.

Jusqu’ici, je ne fais cela qu’une fois par semaine, environ. Et si je me sens moins bien, je ne vais pas courir avec Poupette. Il faut dire ce qui est, c’est plus physique et sans doute pas le plus ergonomique.

Toutefois, à force d’essai-erreur, voici mes sept règles d’or :

Ayez le matériel approprié

Pour maman : de bonnes baskets, des vêtements de running et une bonne brassière de sport. En hiver, prendre de bons gants.

Pour bébé : ne pas oublier qu’il ne court pas. Donc le couvrir suffisamment.

Une poussette légère (je pense vraiment que c’est le maitre-mot) : la mienne fait à peine 4 kg et avec des roues très maniables et un arceau (pas des poignées).

IMG_0294

 Pensez vos parcours

En tenant compte des propriétés de votre poussette : une poussette légère a souvent des roues assez petites, et tous les parcours ne sont pas praticables.

Et en gardant en tête que l’on court différemment en poussant une poussette : évitez les parcours très accidentés ou trop exposés au vent, par exemple.

Faites également attention aux pavés, dans lesquels les roues de la poussette peuvent facilement se coincer.

Pensez à votre périné et vos abdos

Quand vous courrez en poussant une poussette, vous risquez de vous pencher et de « vous appuyer » sur la poussette. Cette position n’est pas géniale : ni pour votre dos, ni pour vos hanches, ni pour vos abdos.

Pensez à ouvrir votre poitrine et à serrer votre périné. Vous ferez d’une pierre, deux coups : vous travaillerez ainsi tout votre corps.

Afin de mieux diriger ma poussette et de ne pas m’accrocher à elle, j’utilise la majeure partie du temps une seule main (d’où l’intérêt de l’arceau).

IMG_0292

Quand vous courrez : anticipez !

Vous allez plus vite en courant qu’en marchant (si, si, je vous jure !). Du coup, pensez à davantage anticiper : quand vous allez tourner, entamez votre tournant suffisamment tôt. Cela vous permettra de pouvoir garder votre rythme et de ne pas hacher votre course pour ralentir d’un seul coup parce que vous devez tourner.

Prenez de quoi occuper Bébé

Ici, nous prenons souvent un livre, un petit biscuit ou un jouet.

IMG_0293

Faites à votre aise, et prenez le temps d’apprivoiser cette activité

Ne forcez pas, ce n’est pas l’objectif de vous faire mal ! Personnellement, je cours une vingtaine de minutes maximum quand je suis avec ma petite E.

Prenez également le temps de vous connaitre et de connaitre votre bébé dans cette nouvelle activité partagée. Apprivoisez votre poussette (et adapter la longueur de vos pas à l’espace entre vous et les roues), trouvez un rythme et une position qui vous plait, faites en sorte que votre enfant soit confortablement installé. Et en cas de douleur ou d’inconfort, arrêtez directement de courir. Profitez-en pour faire une balade.

Prenez du plaisir !

C’est finalement le seul vrai objectif! 🙂

 

Et vous, vous faites du sport avec bébé? Si oui, lequel? Et comment?

 

Je vous embrasse!

 

 

11 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Lucie dit :

    J’ai tellement de respect pour les personnes qui courent… Alors avec un bébé encore plus ! 😉 Quand je vais faire ma balade du dimanche matin avec Petit Viking je croise plein de parents avec leurs loulous et leurs poussettes de running. Je préfère la marche ou la piscine de mon côté mais c’est vrai que c’est sympa de partager une activité mère / fille !

    J'aime

    1. Merci pour ton gentil mot. Je pense que l’essentiel c’est d’aimer le sport que l’on fait. Rien ne sert de se forcer à faire un sport qui ne nous parle pas.
      Et puis, les enfants peuvent vite participer : aller à la piscine avec des petits bouts qui sautent partout, c’est ultra sportif (sans compter l’habillage et le déshabillage, le séchage, …). 🙂
      Plein de pensées à toi et petit M (ce prénom <3<3<3)

      J'aime

  2. Claire dit :

    Chouette! J’aurais pensé qu’il fallait une poussette spécialisé mais bon après tout, je vois pas pourquoi.
    J’adorais courir ado et puis ensuite j’avais souvent des fourmillement dans tout le corps (je me demande si ce n’étais pas à cause des chaussures) du coup, j’ai perdu l’envie.

    J'aime

    1. En réalité, on peut investir dans un chariot Thule avec un harnais adapté à la course à pieds. Mais c’est très cher et ça prend beaucoup de place.
      Pour commencer, une poussette légère, je trouve ça pas mal.
      Peut-être serrais-tu trop tes chaussures? Ou alors, c’est parfois dû à des manques de magnésium.
      Mais c’est vrai qu’avoir des contrecoups désagréable après le sport, c’est très pénible.

      J'aime

      1. Claire dit :

        Merci pour la piste du magnésium. C’est peut être ça. J’y penserai si un jour je veux retester parce qu’on a une forêt accessible à pied de chez nous et c’est vraiment un chouette endroit pour courir. 😊

        J'aime

  3. Pititefleur dit :

    Respect !!! Moi j’aurais aimé tester des cours de danse avec bébé mais malheureusement les horaires ne me conviennent pas avec le travail !!!

    Aimé par 1 personne

    1. Ho c’est bête!
      Autrement, quand elle sera plus grande, le yoga des petits (sur youtube) c’est super gai. Surtout que je suis nulle en yoga donc c’est bien d’avoir un truc simplifié pour moi. Et ma Poupette elle adore (elle fait tout le temps la posture du chien tête en bas, même dans la rue maintenant (haha). Et ça, on peut le faire à la maison.:-)

      J'aime

  4. Bravo à toi!! Bon, je déteste courir mais en te lisant j’ai quand même essayé de m’imaginer avec Tess. Déjà, me viens un autre point en tête: tu as la chance d’habiter en Belgique et je pense que les trottoirs et pistes cyclables sont bien mieux aménagés chez toi. Ici, je crois que ça serait mission impossible sauf courir sur la route. Tess adorerait également, je suis sûre mais bon je ne suis pas sûre de réussir à prendre sur moi pour m’y mettre 😉

    Aimé par 1 personne

    1. + que la Belgique, je crois que c’est le lieu où j’habite qui ets particulièrement chouette. C’est une ville piétonne (le centre-ville est entièrement piétonnier) pas très grande et les voitures y roulent tout doucement (dans les endroits où elles le peuvent). A la campagne (à 5km de cette ville, en fait) où on va habiter dans 2 mois, cela risque d’être différent. Je referai sans doute un point à ce moment-là.
      Haha, l’important c’est avant tout que le sport plaise à Maman! 🙂

      J'aime

  5. Aurélie dit :

    Bonjour je suis tombé sur votre a-t-il qui m’intrigue beaucoup
    Je cherche une solution pour courir avec bebe, j’ai lu partout qu’il fallait une poussette adaptée qui n’est pas du tout dans mes moyens (entre 350 et 1000€ je ne peux pas me permettre cette investissement) je vois que votre poussette à l’air classique aucun risque pour petit bout?

    J'aime

    1. Bonjour Aurélie,

      merci pour votre commentaire.
      Tout dépend, évidemment de votre condition physique à vous. Si vous avez des sensibilités de dos ou autre, il vaut sans doute mieux vous tourner vers quelque chose d’adapté.
      Mais si vous souhaitez voir si vous accrochez avec la pratique, que vous n’avez pas de soucis majeurs de santé, je pense que vous pouvez prendre une poussette plus classique. La nôtre vient de chez Premaman (https://charlotteauxpetitspois.com/2016/11/04/je-teste-1-les-poussettes-de-poupette-loola-3-de-bebe-confort-et-one-lite-de-premaman/).
      Elle est super légère, je pense que c’est un critère important.
      A part cela : aucun souci pour petit bout. Ni plus, ni moins dangereux qu’une autre. Faites juste attention à vos parcours pour ne pas risquer de coincer la roue et de retourner la poussette, et faites attention que petites roues = parcours plutôt urbain.
      Ici, aucun accident en tout cas!
      Bonne course,

      Charlotte

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s