En attendant Noël #3 : Le soleil d’hiver {ou ce que le jour doit à la nuit}

Bon, je dois avouer que cet article, je ne comptais pas l’écrire. Et puis… Je me suis dit que vous écrire me ferait du bien.

Ce Noël, ce mois de décembre, il est celui que j’attendais : le premier Noël de ma fille, le lancement de la construction de notre petit nid, la fin d’une première année (à trois jours près) en tant que famille, le premier sapin décoré avec une petite paire de mains en plus pour nous aider (ou tout toucher, c’est selon).

Mais voilà, je suis épuisée. J’arrive à cette période de vacances, vannée. Epuisée. Avec les larmes qui me montent aux yeux à tout instant. Je me sens vidée, littéralement, et je me sens absente.

J’ai eu 10 jours de douleur insupportable à cause d’une affection mal diagnostiquée. 10 jours à ne dormir qu’une heure par nuit et à pleurer de douleur le reste du temps. 10 jours à prendre des médicaments de plus en plus fort… pour rien. 10 jours à souffrir, pour une simple dent. C’est ridicule, mais j’ai l’impression d’avoir perdu 10 jours inutilement.

Ces 10 jours ont suivi un mois de maladies quasi continuelles chez Poupette. Et ces 10 jours m’ont amenée à ne plus penser à mon alimentation. J’ai craqué, trop souvent, sur des sucrerie. Je dois recommencer le travail : me désintoxiquer du sucre. On prend les mêmes et on recommence.

Et puis, il y a le travail,  les réunions, les courses de Noël, les courses tout court, le ménage, les lessives…

Il y a tellement peu de place au ressourcement que ce qui pourrait l’être en devient l’antithèse : les soupers, les soirées, les apéros au marché de Noël, les lunchs, les brunchs… Je n’ai plus envie de rien. Je voudrais juste, parfois, me coucher et dormir de tout mon saoul.

Enfin, il y a tout ce que je finis par vivre comme des petites agressions alors qu’elles n’en sont pas du tout : une invitation qui tombe mal; un  mari qui me serre contre lui quand je cuisine; un coup de téléphone d’un proche pour prendre des nouvelles au mauvais moment; …

Heureusement, il y a ces petites parenthèses. Qui font du bien, qui soulagent. Ma fille qui nous dit « Baba » et « Mamama ». Un WE à Paris avec ma sœur. Le sapin qu’on allume tous les matins et tous les soirs. Un vrai « je t’aime » de mon mari, qui gonfle mon cœur de bonheur. La présence et l’aide indéfectibles de ma Maman.

Alors, merci la vie, pour ça. Merci de ne pas m’oublier même quand je t’en veux. Mais là, j’ai juste besoin de dormir, de me reposer, de pouvoir enfin profiter quelques jours.

Et après, tout ira mieux.

C’est promis. C’est ce que le jour doit à la nuit.

XXX

Charlotte

 

13 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. fleurdementhe dit :

    Oh mince !!! Il te faudrait une nuit et une journée rien que pour toi, juste du temps où tu écouterais ton corps sans culpabiliser ni te poser 1000 questions…

    J'aime

    1. Coucou ma jolie,
      quelle réponse tardive de ma part…
      Une semaine de congé c’était déjà beaucoup. Et la deuxième pour vraiment retrouver un rythme en dehors des fêtes de fin d’année! La vie semble plus légère.

      J'aime

  2. Flora dit :

    Gros câlin ma chère Charlotte ❤
    Je sais que tu as du pain sur la planche en ce moment, mais il faut ralentir le rythme et penser égoïstement à toi. Tu le vaux bien 😉
    Bonnes fêtes et bonnes vacances si tu en as.

    J'aime

    1. Merci pour ce gentil commentaire qui m’a beaucoup touchée.
      Les vacances, il n’y a que ça de vrai.
      Porte toi bien. Je t’envoie plein de trèfles à 4 feuilles :-):-)

      J'aime

  3. ❤ ❤ tu as raison, pense à toi, accepte que tu es faillible (mon dieu je sais comme c'est dur) et délègue tout ce que tu peux ! Rien que quelques jours et ça peut redémarrer. Reviens-nous sur le ouèbe en meilleure forme.

    J'aime

    1. Promis, j’ai bien profité des vacances.
      Mais que c’est dur d’accepter qu’on ne soit pas parfaite. Encore plus quand on est maman.
      Merci pour ton commentaire <3. IL m'a fait chaud au coeur.

      J'aime

  4. Mince… La douleur ce poison !
    Je te souhaite de trouver le temps de te poser et te reposer.
    Bonnes fêtes !

    J'aime

    1. Ho oui, avoir mal est la pire chose au monde.
      J’espère que tu vas toujours bien.
      A très très vite!

      Aimé par 1 personne

  5. mamanchloe dit :

    Je comprends tes mots, ta fatigue, ta lassitude… Prends soin de toi jolie Charlotte, surtout écoute toi et petit à petit tu reprendras le dessus. Je t’embrasse bien fort !

    J'aime

    1. Les fins d’année sont souvent difficiles : entre les journées plus courtes et la fatigue accumulée. Mais là, ça va mieux.
      J’espère que tu vas bien aussi, ma jolie!
      BIsous

      Aimé par 1 personne

  6. Ars Maëlle dit :

    Comme beaucoup, ton récit trouve écho chez moi, et mon billet d’épuisement il y a quelque semaine avait été écrit, je pense, dans le même état que le tien actuellement.
    Et maintenant que ça va mieux, une fois de plus, je me dis : quand on en est là, il n’y a qu’une solution, le repos. Sans culpabilité, sans honte et sans regret, parce qu’après, on est plus disponible pour nos proches et plus efficaces au boulot. J’espère que les circonstances te permettront de trouver ce repos essentiel. Passe de très belles fêtes, bientôt !

    J'aime

    1. Coucou ma jolie!
      J’espère que tu vas bien et que tu as pu retrouver un peu d’énergie aussi?
      Désolée de répondre si tard à ce commentaire qui m’a beaucoup rassuré.
      Je t’embrasse.
      PS : as-tu reçu ton cadeau de Secret Santa? 🙂 Parce que la poste belge (et française?) ne me rassure pas toujours. 🙂

      J'aime

      1. Ars Maëlle dit :

        Hello et très bonne année !
        Contente de savoir que tu vas mieux. La fatigue est plutôt de retour pour moi, ça va parce qu’elle vient de bons moments en famille, mais je dois bien dire que la reprise devant les étudiants le matin du 2 a été dure !!
        J’ai bien trouvé ton cadeau à mon retour dimanche, merci beaucoup 🙂 , maintenant il ne me reste plus qu’à remplir ma pochette de belles surprises !

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s