Et le temps qui s’égraine

Tu vas vite retomber enceinte, tu verras…

Et puis le temps s’est égrainé et les mois ont amené leurs lots d’espoir, de déception et de larmes. Le temps passe vite et si lentement à la fois.

Le temps passe et toujours pas de traces de toi, de ce nous dont on rêve.

Je ne sais pas où tu es dans l’immensité de l’espace et de l’amour. Mais essaie de trouver notre porte. Il y a beaucoup de place pour toi, dans mon cœur et dans ma vie.

Ta grande sœur remplit des boites « Pour le petit frère ou la petite sœur ». Elle découvre qu’elle n’a pas de bébé à la maison comme Antoine, Laura, Maxime, Naël, et tous les autres. Comme presque tous les enfants qu’elle connait, en fait.

Je ne sais pas où tu es, mais on se réjouit de te rencontrer. Et de t’aimer. Je n’ai jamais eu aussi peur. Les mois s’ajoutent et le vide devient intersidéral.

Qu’on ne me dise pas que j’y pense trop pour tomber enceinte. Qu’on ne me demande pas de lâcher prise. Je n’y arriverai jamais. Je voudrais juste savoir ou cesser d’y croire. Me résigner et accepter, pour peut-être me laisser surprendre.

Je t’attends déjà tellement.

Mais comment on fait pour ne pas perdre la tête ?

37 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. melibie dit :

    Je suis émue et j’ai rien à dire tellement je comprends ce vide..
    s’il n’y a pas de raison médicale.. j’ai tendance à croire que ce petit être arrivera au « bon moment » dans votre famille même si c’est parfois long…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de tout mon coeur pour ton petit mot.
      Le temps passe, mais le jour reviendra. 🙂

      J'aime

  2. Madame Bobette dit :

    Je ne peux que te comprendre… Mon dixième cycle se termine avec un énième test négatif… On va démarrer le 11ème mais je pense le laisser de côté pour pouvoir passer les oraux du CRPE sans devoir accoucher en même temps ^^ Ce nouveau projet m’aide à tenir mais c’est vrai que le temps est long… Bientôt 1 an! C’est interminable et en même temps je me rassure en me disant que pour Tess, il aura fallu 15 mois. J’ai déjà repris RDV chez ma gynéco pour faire un point au mois de novembre. J’espère que d’ici là, j’aurai une bonne nouvelle quand même…
    Garde espoir, nous l’aurons notre enfant tant désiré et déjà aimé!

    Aimé par 1 personne

    1. <3<3<3.
      Et si le 11ième cycle était celui où tu ne comptes plus rien. Juste te dire que tant pis… Vous faites l'amour quand vous avez envie. Si ça n'a pas marché les 10 cycles précédents… ?
      Le temps s'égraine différemment pour chacun d'entre nous. Et je sais que relativement à beaucoup de parcours, ma situation n’est pas en soi problématique. Je suis tombée enceinte le deuxième mois d’essais en février. Nous avons dû suspendre nos essais jusqu’en juin pour ma santé. Cela ne fait (en fait) que deux cycles déçus depuis la fausse couche d’avril. Mais le temps d’attente pour ce bébé se compte différemment dans ma tête : pour moi, cela fait 1 an que nous avons envie de ce bébé; que l’on a reporté ce projet pour cause de fin de travaux pour retirer mon stérilet en décembre 2017. Et moi, tout ce que je voulais c’était un bébé en bonne santé. 9 mois plus tard, il n’y a rien. Et c’est ça qui me heurte même si, en tant que tel, tout va bien d’un point de vue médical. Il n’y a rien d’alarmant. Rien d’anormal.
      Et pourtant…
      Je tente aussi de me donner de nouveaux projets. Dont un avec une amie qui m’a dit ce truc « je sais que si je ne te booste pas, tu ne vas pas te lancer. Parce que tu vas me parler de grossesse et de bébé à venir. Mais t’as du talent, et ce talent c’est maintenant que tu dois l’exploiter. On se débrouillera, quoiqu’il arrive ».
      Courage à toi, et puis beaucoup de belles pensées.

      Aimé par 1 personne

  3. Je vous souhaite plein de courage à toutes les deux je ne sais pas bien quoi ajouter si ce n’est que, contrairement à ce qu’on peut penser peut-être et parce que je l’ai ressentie, l’attente d’un deuxième peut être aussi cruelle et interminable. Je croise les doigts pour vous très fort.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci, de tout mon coeur.
      Profite de tes fils et prend soin de toi.

      J'aime

  4. Cela arrivera, probablement au moment où tu t’y attendras le moins mais cela arrivera.
    Je te souhaite plein de courage et d’espoir car il en faut quand on est dans l’attente et l’incertitude.

    Je t’embrasse
    Cécilia

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de tout mon petit coeur. 🙂
      Le bonheur arrive souvent quand on cesse de le poursuivre, n’est-ce pas (haaaa, le bonheur, ce bourreau des coeurs).
      Bisous

      J'aime

  5. Que dire… je te comprends tellement. Ça fait 1 an et demi qu’on attend ce petit 2eme, que notre fille nous le réclame, et que nous avons depuis peu une 2eme étoile dans le ciel qui apres Z. a agrandi nos cœurs mais pas notre famille…
    Plein de courage, le bonheur est devant vous 💛

    Aimé par 1 personne

    1. Le bonheur nous attend et puis, quelle que soit la nuit, le jour se lève. Toujours. Notre nuit commence juste à être longue.
      Je te souhaite plein de belles choses, on en a beaucoup parlé par MP. Mais sache que ce chemin, bien qu’il soit différent et que je t’admire pour ton optimisme, m’a permis de rencontrer des parcours de vie et des personnes que je suis heureuse de mieux connaitre. Tu en fais partie.
      Prend soin de toi. (j’ai commandé un massage ajd, j’ai suivi ton joli conseil).

      J'aime

  6. Allychachoo dit :

    Je ne connais pas cette attente mais tes mots résonnent en moi… On fait comment pour ne pas penser à ce qui nous obsède ? Bien sûr qu’au final c’est la vie et seulement elle qui décide. Bien sûr que lutter contre le courant est épuisant et qu’on le sait. Mais que celui qui a la vraie recette miracle de l’acceptation la donne sans faux semblant. Je te souhaite tout le meilleur à venir, très bientôt.

    Aimé par 2 personnes

    1. Parfois, je me demande si le vrai lâcher prise n’est pas d’accepter qu’on ne peut pas lâcher prise. Et qu’au fond, c’est beau. Ne jamais abandonner, ne jamais cesser d’y croire, MAIS accepter que l’on ne décide pas tout. C’est dur…
      Je te remercie pour ton petit mot ❤

      Aimé par 1 personne

  7. J’ai connu l’attente aussi après une grossesse extra-utérine. Un an; ce qui avec le recul n’était pas si long. Les gens ne manquent jamais de me le rappeler, ce qui a le don de m’énerver ! car quand tu es dans l’attente, tu ne sais pas combien de temps il faudra au final et c’est sans doute bien ça le pire ! Et les conseils du type « n’y pense pas » … merci bien – c’est évident, on le fait exprès, pffff. Courage à vous trois pour l’attente, qui aura je suis sure une fin 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je crois que l’incertitude est bien pire que l’attente. Si on me disait : ce sera pour janvier. OK, je fais ma vie en attendant.
      Ici, je me sens coincée, même si je tente de me donner de nouveaux projets. Dont un avec une amie qui m’a dit ce truc « je sais que si je ne te booste pas, tu ne vas pas te lancer. Parce que tu vas me parler de grossesse et de bébé à venir. Mais t’as du talent, et ce talent c’est maintenant que tu dois l’exploiter. On se débrouillera, quoiqu’il arrive ». Alors, à ma copine Sophie, MERCI. ❤
      Prend soin de toi. Et si je retourne un peu bosser à Bordeaux (peut-être cet hiver), on ira boire un verre boire un verre de bordeaux bio? 😉

      Aimé par 1 personne

  8. madamelavande dit :

    Je ne comprends que trop bien ton sentiment ! Même si j’ai eu la chance, malgré les fausses couches, de ne pas attendre trop longtemps je sais que ça peut vite devenir une obsession et nous ronger de l’intérieur ! Et quad on nous répète de lâcher prise je crois que c’est encore pire ! Accroche toi au sourire de ta puce, à ton couple et à l’amour de tes proches ❤ Je t'embrasse !

    Aimé par 1 personne

    1. C’est un sentiment difficile à expliquer parce que je me rends compte que ma situation n’est pas en soi problématique. Je suis tombée enceinte le deuxième mois d’essais en février. Nous avons dû suspendre nos essais jusqu’en juin pour ma santé. Cela ne fait (en fait) que deux cycles déçus depuis la fausse couche d’avril. Mais le temps d’attente pour ce bébé se compte différemment dans ma tête : pour moi, cela fait 1 an que nous avons envie de ce bébé; que l’on a reporté ce projet pour cause de fin de travaux pour retirer mon stérilet en décembre 2017. Et moi, tout ce que je voulais c’était un bébé en bonne santé. 9 mois plus tard, il n’y a rien. Et c’est ça qui me heurte même si, en tant que tel, tout va bien d’un point de vue médical. Il n’y a rien d’alarmant. Rien d’anormal.
      Et pourtant… 🙂
      Surtout que tout a commencé par cette grossesse biochimique (ou FC très précoce) sous stérilet en novembre. Cet épisode pour lequel je ne me sens pas très légitime non plus. J’avais une contraception… Donc c’est que je ne voulais pas de bébé, non?
      ¨C’est difficile de s’en sortir dans les méandres de la maternité. Et plus que jamais, je me rends compte que le temps est une affaire bien relative…

      J'aime

  9. Flora dit :

    Je ne sais pas ma belle, personne ne le sait. C’est pour ça qu’on te sort des banalités du genre « fait ceci, fait cela » pour temporiser et dire qu’on a fait quelque chose ce qui est parfois pire que de se dire que c’est de toute façon hors de nos mains…
    Je ne peux que croiser les doigts pour que ce petit miracle trouve votre porte ❤

    Aimé par 1 personne

    1. ❤ ❤
      Merci pour tout. Merci pour ton soutien et puis pour nos discussions avec Alex.

      J'aime

  10. C’est une attente tellement dure et déchirante mais je suis sure que cela finira par arriver ! Il faut continuer d’y croire et d’espérer et un jour le corps reproduira ce petit miracle 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Gaëlle.
      L’incertitude est sans doute ce qui pèse le plus.
      Le temps fera son oeuvre. L’amour aussi. 🙂

      J'aime

  11. ColombesMum dit :

    Oh, très émouvant ton texte. Je te souhaite une attente aussi courte que possible,même si tu attends déjà depuis bien longtemps, et j’espère qu’une petite graine de bébé va vite venir s’installer au creux de ton ventre !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci de tout mon coeur. Et puis… J’ai des histoires inspirantes autour de moi, qui montrent qu’un jour, le bonheur vient frapper à la porte, parfois quand on arrête de le poursuivre à tout prix. 🙂
      Prend soin de toi, de ton grand et de ta puce.

      Aimé par 1 personne

  12. lbv14 dit :

    L’attente est une torture. Les espoirs déçus aussi.
    Ceux qui nous entourent sont si dépassés par notre tristesse dans ces moments là qu’ils cherchent tous les mots possibles pour nous rassurer et temporiser, sans imaginer que ça puisse faire mal.
    Je ne peux pas te dire que je suis persuadée qu’un jour ce petit deuxième arrivera. Parce que je n’en sais rien. Je l’espère très fort pour vous néanmoins, et je vous envoie plein de soutien dans cette attente.

    Aimé par 2 personnes

    1. Je n’en veux pas aux autres. Je me rends compte qu’on fait tous comme on peut. 🙂 Et que c’est difficile de laisser l’autre sans « solution ».
      Je me rends compte, aussi, que ma situation n’est pas en soi problématique. Je suis tombée enceinte le deuxième mois d’essais en février. Nous avons dû suspendre nos essais jusqu’en juin pour ma santé. Cela ne fait que deux cycles déçus. Mais le temps d’attente pour ce bébé se compte différemment dans ma tête : pour moi, cela fait 1 an que nous avons envie de ce bébé; que l’on a reporté ce projet pour cause de fin de travaux pour retirer mon stérilet en décembre 2017. Et moi, tout ce que je voulais c’était un bébé en bonne santé. 9 mois plus tard, il n’y a rien. Et c’est ça qui me heurte même si, en tant que tel, tout va bien d’un point de vue médical. Il n’y a rien d’alarmant. Rien d’anormal. 🙂
      Merci pour tout, pour ton soutien et tes petits mots. Pour ta petite Charlotte qui me rappelle souvent que le soleil réapparait toujours derrière les nuages.

      J'aime

      1. lbv14 dit :

        Je comprends tout à fait cette manière de « compter » car quand l’envie et le projet deviennent si viscéral qu’on y pense chaque jour alors cela devient déjà du temps d’attente… insoupçonné pour les proches !
        Des bises à toi et à petite E qui a bien grandi 🙂

        Aimé par 1 personne

  13. Mam'Weena dit :

    Je suis émue de te lire et je compatis à ton attente … comme si on pouvait ne pas y penser …
    J’espère que la petite graine trouvera rapidement le chemin de votre famille 😚

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. Vite qu’elle trouve le chemin et puis surtout qu’elle tienne. ❤
      Prend soin de toi 🙂

      Aimé par 1 personne

  14. Claire dit :

    Je croise les doigts en espérant que ça arrivera vite. Bon courage.

    Aimé par 1 personne

  15. 7 ans d’écart entre mes deux enfants, et ce n’était pas voulu. Mais ma petite deuxième a fini par pointer le bout de son nez. Je ne te souhaite évidemment pas d’attendre aussi longtemps, mais pour être passée par là, je ne peux qu’essayer de te redonner l’espoir d’un miracle prochain. Courage.

    Aimé par 1 personne

    1. Merci. Le temps est, en soi, relatif. Mais pourtant… 😦
      Plein de pensées.

      Aimé par 1 personne

  16. C’est si long cette attente d’un bébé qui ne vient pas… Je compatis, vraiment ❤️

    J'aime

  17. Louna dit :

    ❤ Je pense bien fort à toi

    J'aime

  18. seayouson dit :

    Courage, le temps est si long dans ces cas là…

    Aimé par 1 personne

    1. Merci… On laisse filer le temps et on espère toujours avec la même ardeur. Malgré les déceptions et la peur qu grandit. Un jour… Put-être. 😉 Des bisous belges pour chez toi.

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s