Toi, ma fille, je te souhaite de devenir une femme

On ignorait ce que tu étais… Fille ou garçon, peu nous importait.

Nous savions que nous t’aimerons, indifféremment de ton sexe. Notre amour n’est pas misogyne.

Et puis, nous t’avons découverte, toute entière, un soir de janvier.La vie nous avait comblés d’une petite fille.

Une fille comme un cadeau. Un bonheur, une fierté, sans regrets, ni peur.

IMG_0871.JPG

Ma chérie, tu as la chance immense d’être une fille, et de pouvoir devenir, un jour, une femme.Je suis vraiment persuadée de cette chance que nous avons même si le chemin de l’humanité est, sur ce plan, encore long.

Je te souhaite, ma fille, de vivre une féminité épanouie. Je te souhaite d’être libre. De te détacher des carcans dans lesquels on voudra peut-être t’installer.

Je te souhaite de marcher, fièrement et la tête haute dans la rue ou ailleurs. Sans insultes ou injonctions.

Je te souhaite d’admirer ces femmes qui nous ont ouvert la voie, celles qui nous ont précédé, celles qui nous ont aimés. Je te souhaite de pouvoir toi aussi ouvrir de nouvelles portes; rêver à l’impensable.

Je te souhaite de te souvenir, de ma grand-mère, de tes tantes, tes grands-mères et un jour de ta maman. De t’en souvenir avec de la tendresse pour ce qu’elles ont donné.

IMG_0360.JPG

J’espère pour toi et pour toutes les autres, un monde sans violences sexuelles, sans banalisation de ces dernières. J’espère un monde où aucun viol ne sera plus toléré.

J’espère un monde du travail plus juste, l’opportunité à chacun  (hommes et femmes) de mener la carrière qu’il entend. Sans plafond de verre, sans promotion canapé ou harcèlement sexuel.

Et j’espère pouvoir te rendre fière, de toi, de ton genre, de ton corps, de ta vie mais surtout de ton âme. J’espère pouvoir te donner confiance, en toi et en la vie.

Je te souhaite de t’aimer et de devenir la femme que tu veux être.

Et je te souhaite des bonheurs de femme, tous les jours, quels qu’ils soient. J’aime être une femme, et je te souhaite le même plaisir.

XXX

Charlotte

PS : il est vrai que j’arrive comme les carabiniers d’Offenbach… Mais je pensais avoir programmé cet article hier. 🙂

6 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. picou dit :

    Au moins tu seras la seule ou presque à en parler aujourd’hui! (oui parce que maintenant, c’est fini, hein, qu’on en parle plus de ces gonzesses, maintenant!!!)

    J'aime

    1. Effectivement, avec le recul, je me dis que ce petit décalage temporel est finalement une bonne petite piqure de rappel… (bon, le mieux aurait été de mettre ça genre le 8 août, pour vraiment être hors délai! ;-)).
      Merci pour ton commentaire.

      J'aime

  2. madamelavande dit :

    Je ne peux qu’adhérer à 100%, j’ai les mêmes aspirations pour ma fille. Et comme tu le dis au début, fille ou garçon peu importe, l’amour est le même 🙂

    J'aime

    1. Ho oui, l’amour parental ne connait pas le genre même si on a tous certaines attentes ou envies. Je pense que l’enfant présent, l’amour inonde tout.
      Puissions-nous leur offrir un monde à la hauteur de nos souhaits! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Quel beau billet !
    C’est vrai que fille ou garçon, on les aime nos petits bouts dès le début ! 😉

    J'aime

  4. Très joli billet !
    J’espère que ta fille aura la chance de vivre tous ces rêves, qu’elle arrivera à trouver son équilibre.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s