Et un jour… Un petit haricot s’est niché dans mon ventre

Nous voici au mois d’avril 2015… Nous avons plein de choses prévues : un WE en Champagne avec des amis, des barbecues, des mariages, … Bref, nous profitons beaucoup de ces quelques moments en couple entourés de nos amis et familles.

C’est dans cette effervescence que ma jolie Poupette s’est trouvé un chemin et a commencé à se développer en douceur dans mon ventre.

Je me rappelle avoir commencé à me sentir différente, à avoir de drôles de sentiments et de réflexes de protection, mais surtout, je me rappelle d’avoir commencé à être terriblement sensible aux odeurs. C’est ce qui m’a le plus marquée : j’étais capable de savoir ce que mangeais mon homme sans l’avoir vu et en étant à l’autre bout de la pièce, rien qu’à l’odorat (alors que maintenant, je ne suis même pas capable de sentir quand ma puce a été à selles. Haha).

Bref, au-delà de ces sentiments, je me rappelle avoir été remplie d’espoirs : que ce soit vrai, que je sois vraiment enceinte, que ce petit haricot soit déjà là. J’ai écrit, d’ailleurs, le 16 avril (normalement j’étais alors enceinte de deux semaines), un mot sur mon ordinateur :

« Mon tout petit,

Peut-être n’es-tu qu’un rêve, qu’une impression qui ne résistera pas aux lois de la nature, peut-être t’ai-je seulement imaginé ? Mais si tu n’es pas le fruit de mon imagination, s’il te plait, accroche-toi ! On t’aime déjà. On t’aime car on t’imagine, on te rêve, on se prépare à ta venue.

Peu importe quand tu arrives au final, sache juste que tu es un enfant de l’amour. Sache que ton Papa et moi, nous nous aimons très fort et que nous avons hâte de t’accueillir. Sache que tu es attendu et que nous t’aimons déjà très fort.

Maman »

C’était la première fois que je signais quelque chose en utilisant le mot Maman, ça m’a vraiment ému de voir ces cinq lettres écrites au bas d’un mot pour mon futur enfant.

Et puis, le 22 avril est arrivé… Mes règles étaient sensées arriver ce jour-là mais j’avais tout prévu au cas où elles ne venaient pas. J’avais donc deux tests de grossesse (deux, pour être sûre).

Bon, à nouveau, si j’avais été raisonnable (mais je ne l’étais pas), j’aurais attendu le jour d’après pour faire ces tests. Mais à 5h30 du matin, j’étais réveillée depuis une demi-heure à cogiter… Et je me suis lancée.

Mon Homme m’a entendue chipoter, et m’a vue ressortir de la toilette, le bâtonnet à la main. Et là… Nous avons attendu ensemble, comme deux enfants le matin de Noël, le résultat. Et puis la ligne est apparue, puis devenue de plus en plus foncée. Notre petit haricot était là. Vraiment bien là.

Fichier_000(2)

L’après-midi, je suis allée voir mon médecin qui a confirmé la grossesse par une prise de sang et qui a estimé la date de la naissance au…31 décembre 2015 !

Nous allions donc commencer une nouvelle année à trois…

Je me rappelle avoir passé cette journée la tête dans les nuages et un air béat sur le visage. Maman… Ce n’était plus cinq lettres sur un document word, c’était moi, c’était ma nouvelle vie. C’était le premier jour du reste de ma vie (hihi).

***Spoiler Alert : la première prise de sang a aussi été porteuse d’une mauvaise nouvelle… Qui a bien pourri ma grossesse. Je reviens prochainement avec ce sujet!***

Un commentaire Ajoutez le vôtre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s