La contraception : choisir quand on ne veut pas devenir Maman, jamais quand on va devenir Maman

plaquette
Crédits photo : sunshinecity/flickr cc

Voici un sujet qui me tient à cœur, et qui m’a beaucoup occupé l’esprit lors des « essais bébé ».  Durant cette période, comme beaucoup de futures mamans, je m’étais dit qu’on essayait et que si ça prenait du temps c’était normal, qu’on profiterait à fond de ces derniers moments juste à nous deux… Bref j’ai essayé de rester rationnelle! Mais en fait… J’ai rapidement viré monomaniaque plus rationnelle du tout.

J’étais obsédée, par tout, tout le temps : comment savoir si je suis enceinte avant que les tests de grossesse urinaires soient fiables? Quels signes attendre? Je n’aurais pas la nausée là?… Et j’en passe et des meilleures (mon historique de recherche google de l’époque pourra en attester).

Ou était passée la jeune femme rationnelle en moi? Et bien, franchement, elle a été jetée à la poubelle avec ma dernière plaquette de pilules, je pense! D’ailleurs, parlons-en de cette pilule! A force de m’avoir dit que je ne devais JAMAIS oublier ma pilule sinon je tomberais enceinte. Qu’en cas de force majeure, il fallait TOUJOURS aller à la pharmacie demander une contraception d’urgence, sinon je tomberais enceinte… Et bien j’avais fini par attribuer un rôle à la pilule que la contraception ne devrait jamais prendre : j’avais fini par me dire que la pilule (ou plutôt son arrêt) me permettrait de déterminer QUAND j’allais devenir Maman. Or… Il n’y a rien de moins faux! La contraception sert uniquement à empêcher une grossesse non désirée. Elle n’est absolument pas une garantie qu’on tombera enceinte le lendemain de l’arrêt de ladite pilule.

Bon, je vous dis, je n’étais plus du tout rationnelle visiblement car je savais (mon gynécologue me l’avait dit en plus) que ça pouvait prendre du temps… Mais rien n’y faisait. Je devenais vraiment obsédée par le fait de vouloir voir un petit haricot se nicher là, tout au fond de moi.

J’aime à croire que cette obsession était le signe d’un amour naissant pour mon bébé; que c’était la preuve que je le voulais vraiment ce petit haricot… Et bon, comme finalement le délai fût assez court pour tomber enceinte. Et bien, je ne suis pas devenue totalement folle dans l’aventure. Mais je sais aussi que j’ai eu la grande chance de tomber rapidement enceinte et que pour certains, le parcours est nettement plus long et plus ardu.

Alors, si vous êtes en essais-bébé et que cela vous rend folles : sachez que vous n’êtes pas seules… Sachez aussi que, rationnellement, pendant un certain temps, il est parfaitement normal que vous ne tombiez pas enceinte. Sachez surtout que même si vous virez monomaniaque, un jour, vous reviendrez sur terre!

Et vous, comment avez-vous vécu cette période?  Dites-moi tout!

XXX

Charlotte

4 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. Louanne Dac dit :

    Nous on est à fond dans les essais bébé, et comme j’ai mis un mois à tomber enceinte pour la grande, je psychoter au moindre oubli de pilule, au moindre symptôme… et maintenant que je l’ai arrêter 2 mois et demi plus tard je suis toujours pas enceinte, et pareil j’en fait une obsession (j’y ai même dédié un article sur mon blog) alors que je devrais pas, mais je peux pas m’en empêcher, TOUT m’y fait penser

    J'aime

    1. Je te comprends tellement bien. J’espère qu’un petit bébé va vite se trouver un chemin! Tu nous tiendras au courant?
      Plein de belles pensées…

      J'aime

      1. Louanne Dac dit :

        Merci beaucoup 🙂 Oui avec plaisir ^^

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s