18 mois et la fureur de vivre

Depuis quelques semaines, elle a 18 mois (enfin, elle est passée à 19 depuis.. Mais bon, ne compliquons pas les choses plus que de raison).

On m’avait fait peur avec ces 18 mois : on m’en a toujours parlé comme un âge où l’enfant devient insupportable et intenable et où toute femme normalement constituée doit se mettre à penser sérieusement à la ligature de ses trompes pour éviter de se retrouver un jour avec un autre petit monstre.

Et comme toutes ces phrases qu’on nous dit et qui n’ont comme conséquence que de nous faire redouter certaines périodes ou développements de nos enfants (Sophie Ogresse avait fait un super article là-dessus, que tu peux lire ici); cela ne s’est pas réalisé…

Alors, si tu as un enfant plus jeune, je t’en supplie, ne t’en vas pas. Je vais te raconter à quel point 18 mois… C’est un si bel âge!

IMG_5267 b

A 18 mois, ma petite E…

Marche… Ou plutôt court, escalade, s’accroupit,… Découvre le monde.
Et nous… On marche avec. Finies les pauses café lorsqu’on visite. Désormais, on lui court après. Mais ce sont d’autres plaisirs : on visite avec elle, on prend les yeux de l’enfance pour découvrir le monde, on s’attarde sur des choses qu’on ne voit même plus, on chante ‘ho-hisse’ quand on monte un escalier, et on crie ‘Pouya’ quand on saute depuis une marche.
On sent sa petite main dans la nôtre, et elle cherche à tenir ses deux parents avec toute la force dont les enfants sont capables. J’aime quand elle nous prend une main à chacun, comme un trait d’union entre ses parents.
Ceci dit, un biscuit ou une petite occupation… Et mademoiselle peut rester plusieurs minutes dans sa poussette, aussi.

Rit…Beaucoup!
Il y a le rire social : tout le monde rigole donc moi aussi.
Il y a le rire coquin : j’ai trouvé une jolie gaffe à faire.
Il y a le rire doux : on me caresse la main ou les joues et j’aime tant ça.
Il y a le rire fou : Papa arrêêêête de me chatouille.
… Ils sont des dizaines et cette petite musique emplit mon coeur d’une énorme bouffée de tendresse en l’entendant.

img_5269-e1503064696269.jpg

Chante… Tout le temps.
Souvent, c’est une ode à Papa : « Papa papa papa, papa-pa papa-pa »; avec les mains qui battent et de plus en plus fort.
Ou alors à Maman, au bébé, au bateau, au nez-nez,…
Elle chante comme pour nous appeler, pour nous dire qu’elle pense à nous, pour s’animer, pour rêver et pour jouer.

Danse… Toute seule et avec nous.
Nous adorons danser, depuis toujours. Mon A. et moi, on est les premiers sur la piste de danse et toujours les derniers. On danse le rock, la salsa, n’importe quoi. Un couple d’amis dit toujours de nous que nous nous exprimons par la danse. On adore ça. Notre complicité est à son paroxysme quand nous dansons. Bref… Sans grande surprise, petite E. adore aussi danser. Dans nos bras, toute seule, avec les épaules, les fesses, les jambes, les bras,… Elle danse. Et souvent, on danse tous les trois.

Papote… toujours plus et de manière de plus en plus intelligible.
Elle ajoute en moyenne un mot par jour à son lexique : beau, encore, bateau, nez, main, aime pas, veut pas, lune, bêtise, … Autant de mots qui ont fait leur apparition les derniers jours. J’aime et j’adore ces petites expressions qu’elle apprend à apprivoiser.

Caline… De vrais câlins, intentionnels.
De ceux-là, je ne peux parler. Je ne peux que fermer les yeux et les vivre. Sentir ses petites mains effleurer mon visage. L’imaginer sourire en me regardant. Sentir sa tête dans mon cou et son petit corps se plaquer contre le mien.
Mon coeur explose alors d’une tendresse infinie.

Joue et imite… chaque chose que l’on fait.
Elle passe le balai, change son poupon, essaie de faire des clins d’œil, veut boire du café, téléphone, pousse sa poussette, tient la clé de voiture et essaie de l’introduire dans la serrure…. Et là, je me rends compte qu’elle scrute tous nos gestes.

IMG_5264

***

Ma petite E., tu as 18 mois et tu as la fureur de vivre. Tu ne perds pas une minute. Tu grignotes chacune des miettes de temps et de plaisir que la vie te donne. Tu souris, avec toutes tes dents, ce sourire sincère et franc de l’enfance. Tu n’est plus mon petit bébé, mais tu n’es pas encore ma grande fille. Tu es ce jeune enfant, ce grand bébé. Qui vit avec intensité toutes tes émotions. Tu sais ce que tu veux… Et ce que tu ne veux pas. Tu apprends chaque jour à découvrir un monde qui te semble rempli de merveilles. Tu nous fais une confiance aveugle et tu as confiance dans ceux qui t’entourent.

Et nous, on court aussi. On apprend à t’accompagner dans tes émotions. On apprend à découvrir chaque partie de toi. On t’aime chaque jour plus fort et tu fais battre notre coeur à la mesure de ton tempo, l’allegro. Et certains jours, à certaines heures de la journée, c’est une partition en largo que tu nous fais jouer, toute en douceur.

***

18 mois… Ce n’est pas le déluge annoncé. Ce n’est pas la guerre déclarée. C’est tellement d’émotions, c’est vrai. Mais c’est surtout tellement de joie. 18 mois… C’est un bel âge, finalement.

Et vous, qu’avez-vous vécu aux 18 mois de vos enfants?

Je vous embrasse.

 

Signature logo

3 commentaires Ajoutez le vôtre

  1. mamansurlefil dit :

    Beau billet… On sent tout l’amour que tu portes à ta fille, c’est touchant… Ici, à 18 mois, c’étaient de jolis et beaux moments de complicité, de nouveautés… Puis le déluge annoncé est arrivé ! Mais cela passe, et cela revient, comme tout…
    Elle a raison, qu’elle profite de chaque instant…
    Tu as raison, profite de chaque moment avec elle !

    Virginie

    J'aime

  2. Camomille dit :

    Je n’ai jamais entendu dire que 18 mois était un âge difficile. Au contraire, comme tu le dis notre bébé devient enfant et je trouve que c’est un âge merveilleux

    J'aime

  3. Madame Bobette dit :

    Tess a 18 mois aussi et je trouve cet âge tellement merveilleux. Je n’ai d’ailleurs jamais entendu dire que c’était un cap difficile à passer. Je vois plutôt d’un mauvais œil le terrible two arriver 😉
    Je crois que tu me l’avais déjà dit dans un de mes articles mais je trouve beaucoup de similitudes entre Tess et ta petite E. C’est vrai qu’à quelques jours/semaines près, elles ont le même âge!
    Profite de tous ces moments. C’est tellement magique!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s